Le far breton aux pruneaux (où pas!)


 

Far breton pruneaux

De retour de vacances en Bretagne, j’avais un peu la nostalgie de la gastronomie de cette belle région que j’adore. Chez des amis (merci Aurore et Philippe!),  j’ai eu la chance de goûter un délicieux far aux pruneaux. A mon tour, j’ai eu envie d’en faire un pour prolonger encore un peu les vacances.

Le far est une recette de Bretagne proche du clafoutis. Il s’appelle « farz fourn » soit far au four. Traditionnellement, le far ne comporte pas de pruneaux mais comme j’adore ce fruit et que mon mari et mes enfants n’y tiennent pas trop, j’ai fait un far moitié pruneaux, moitié nature afin de régaler tout le monde!

Les ingrédients:

  • 220 g de farine
  • 130g de sucre
  • 5 oeufs
  • 750 ml de lait (j’ai mis du lait entier mais vous pouvez mettre du demi-écrémé)
  • 30 g de beurre demi-sel fondu
  • 1 gousse de vanille
  • des pruneaux

La préparation:

Faire tremper les pruneaux dans de l’eau chaude et du rhum pour les parfumer et les réhydrater un peu.

recouvrir d'eau chaude et de rhum

recouvrir les pruneaux d’eau chaude et de rhum

Portez le lait à ébullition avec la gousse de vanille.

Far breton 2

Dans un saladier, mélangez la farine, le sucre. Faire un puit et ajoutez les oeufs un à un en mélangeant bien entre chaque oeuf.

Far breton 3

Versez le lait petit à petit en mélangeant au fur et à mesure. Vous obtenez une pâte de la consistance d’une pâte à crêpe épaisse.

Far breton 5

Faire fondre le beurre et l’ajouter au mélange.

Far breton 4

La cuisson:

Beurrez votre plat (de préférence en terre) généreusement. Si vous réalisez le far aux pruneaux: versez 1/3 de la pâte dans le plat, mettre au four préchauffé à 180°C pendant 10 minutes (pour que les pruneaux ne tombent pas au fond du plat).

Far breton 6                          Far breton7

Au bout de ce temps, ajoutez les pruneaux et versez la fin de la pâte pour encore 50 minutes de cuisson environ.

Si vous faites le far nature, versez la totalité de la pâte et enfourner pendant 1 heure à 180°C.

La pâte va légèrement gonfler sur les bords du plat, c’est normal. Le far va s’affaisser en refroidissant. Le far est cuit lorsque il est ferme, doré et que la lame du couteau ressort sèche.

Far breton aux pruneaux

 

Far breton aux pruneaux

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s